Frais de repas : enfin la prise en charge.

Depuis le début de la crise sanitaire liée au COVID-19, la fédération CFTC FINANCES réclamait la prise en charge des repas pour les agents assurant la continuité du fonctionnement des  services publics.

 Devant  notre insistance, le Premier ministre a publié le 7 avril 2020 le décret n° 2020-404 qui adapte les modalités de prise en charge des frais de repas des agents publics assurant la continuité du fonctionnement des services publics pendant les périodes d’état d’urgence sanitaire, en l’absence de restauration collective.

Pour pouvoir en bénéficier, les agents doivent respecter deux conditions :

– L’agent doit être présent physiquement sur son lieu de travail pendant tout ou partie de l’état d’urgence sanitaire et avoir été désigné dans le cadre du plan de continuité d’activité ;

– L’agent est dans l’impossibilité d’avoir recours à la restauration administrative pendant son temps de service.

Le montant de cette prise en charge se fait sur la base de 17,50 euros pour la métropole et de 21 euros pour la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et Wallis et Futuna.

Enfin, les dispositions de ce décret sont applicables aux frais engagés à compter de l’entrée en vigueur de la période de limitation des déplacements soit à partir du 17 mars 2020.

Pour la  fédération CFTC FINANCES, cette mesure indispensable est un début de reconnaissance pour tous les agents présents sur leur lieu de travail dans le cadre du PCA.

décret du 7 avril 2020

Point ministériel du 27 mars 2020

Un point d’information et d’échange sous forme d’audioconférence est effectué deux fois par semaine entre les autorités ministérielles de Bercy (Gérald Darmanin, Olivier Dussopt, la SG du Ministère) et les fédérations syndicales.

Retrouvez ici le point d’information du 27 mars.

La CFTC FINANCES reste mobilisée