Actualités 4ème trimestre 2021 : rattrapage

Bonjour,

Avec la charge de travail qui augmente, il n’est pas toujours simple de suivre toute l’actualité au jour le jour. C’est pourquoi on vous propose un résumé de  l’actualité qu’il ne fallait pas louper au 4ème trimestre 2021. Si un sujet vous intéresse tout particulièrement, vous trouverez la publication complète sur notre site https://www.cftc-finances.org/.

Rattrapages Actualités FD 4ème T 2021

Point ministériel COVID du 14 janvier 2022

Pour cette réunion hebdomadaire, la Secrétaire Générale du Ministère nous a informé qu’il y avait peu d’évolutions dans le dispositif déjà mis en place pour faire face à la crise. Par ailleurs, elle a confirmé qu’il y avait une explosion du nombre de cas dans notre ministère. C’est ainsi que pour la première semaine de janvier, plus de 2500 agents ont été testés positifs à la COVID.

Sur le télétravail : 54 % des agents du ministère sont en télétravail avec une large part d’agents à trois jours. Par ailleurs, les taux de télétravailleurs dans les DOM sont très inférieurs à ceux de la métropole.

Pour notre fédération, le télétravail doit encore progresser dans notre ministère : il existe encore trop de frein de la part des responsables de service. A noter que ce taux relativement bas peut s’expliquer également par la réticence de certains agents qui ne souhaitent pas ou plus être placés en télétravail.

Masque FFP2 : Notre fédération a de nouveau demandé la mise à disposition, de ce type de masque pour les agents au contact du public. Le ministère nous a indiqué qu’il est toujours en attente d’un avis du Haut Conseil de la Santé Publique. Par ailleurs, il nous a été rappelé que les agents devaient respecter les gestes barrières et que la plupart des contaminations avaient lieu dans le cadre familial et lors des repas et autre pause café.

Ecole : Notre fédération a de nouveau mis en avant les contradictions de certaines directions telle que la DGFIP qui maintiennent coûte que coûte la scolarité en présentiel alors que la situation sanitaire se dégrade très fortement. Pour notre fédération, et alors que le gouvernement impose le télétravail, les directions et en particulier la DGFIP doivent assurer les formations et autres stages en distanciel.

DOM : La propagation est affolante avec plus de 500 % de contamination par rapport à la dernière semaine de décembre et un nombre de télétravailleurs très inférieur à la métropole. Ces chiffres reflètent la situation très préoccupante dans les DOM.

Alors que la CFTC FINANCES attends des mesures fortes de la part du ministère face à cette nouvelle vague, ce dernier se contente du rappel des bonnes pratiques pour lutter contre l’épidémie : se laver les mains, distanciation sociale, port du masque,….

Aide à l’installation : une avancée de la CFTC

Dernièrement l’alliance CFDT/CFTC a soulevé la problématique des administrations des finances ne disposant pas de prime d’aide à l’installation dans le cadre des restructurations tel le NRP.

Effectivement, la CFTC, suite à de nombreux appels d’agents de la DGFIP, a relevé le fait d’inégalité de traitement entre administrations puisque certains pouvaient y prétendre. Cet état a été dénoncé lors de la bilatérale d’octobre dernier avec le SG.

Dorénavant, et suite au CNAS du 15 décembre 2021, la PAI sera ouverte aux agents de la DGFIP devant déménager suite à une restructuration. Ces dispositions entrent en vigueur au 1 er septembre 2021 pour une durée de 5 ans.

Dans ce contexte, les agents de la DGFIP concernés bénéficient de montants revalorisés :

 Aide à la propriété : les montants maximum accordés sont portés à :

 * 8 460 euros pour la tranche 1 et 6 090 euros pour la tranche 2 en zone 1 ; 

* 4 410 euros pour la tranche 1 et 3 090 euros pour la tranche 2 en zone 2. 

Prêt immobilier complémentaire : Les montants maximum accordés sont portés à :

* 22 000 euros pour la tranche 1 et 17 000 euros pour la tranche 2 en zone 1 ; 

* 15 000 euros pour la tranche 1 et 11 000 euros pour la tranche 2 en zone 2. 

L’alliance CFDT/CFTC est satisfaite que cette prime soit accordée à la DGFIP mais réitère sa demande pour qu’elle soit généralisée à l’ensemble des administrations des finances subissant des restructurations.

Décision Prestations ALPAF Accompagnement DGFIP (5)-2